Et si la ressemblance entre Ian Thorpe et Fabien Gilot dépassait l’apparence physique pour empiéter sur le plan sportif. Le Français vient de marcher sur les traces de son illustre prédécesseur. Après avoir glané la médaille d’or sur le 4×100 m nage libre aux Jeux Olympiques de Londres l’an passé, le pensionnaire du cercle des nageurs de Marseille a été sacré dimanche champion du monde sur cette même distance aux côtés de Florent Manaudou, Yannick Agnel et Jérémy Stravius.

Sacré par équipe, le spécialiste du 100 et 200 mètres nage libre espère marcher encore un peu plus sur les traces de Ian Thorpe en décrochant son premier titre en individuel. Son excellent relais lors de la finale du 4×100 m: meilleur temps individuel sur la course (46’90), est de bon augure. En réalisant le 14ème temps des séries du 100 m nage libre ce matin, Fabien Gilot s’est qualifié pour la demi-finale qui aura lieu ce mercredi à 18 heures.