Arturo Gonzalez ou l’amour du risque. Samedi soir, le jeune milieu de terrain d’Atlas (D1 mexicaine) a probablement vécu la fin de match la plus cauchemardesque de sa carrière.

Petit retour en arrière : Atlas affronte le Chivas de Guadalajara. Un derby explosif, souvent émaillé de tensions entre joueurs et supporters. Le match d’hier s’inscrit pleinement dans cette lignée. Il arrive à sa fin lorsqu’à la 93e minute, l’arbitre siffle un penalty (très) litigieux en faveur des locaux.

Après plusieurs minutes de contestations, Arturo Gonzalez s’avance pour le tirer. Le gaucher, âgé de seulement 20 ans, tente une panenka. Le gardien l’arrête. L’arbitre siffle la fin du match. Et tout est bien… qui finit mal.