Le Pérou est un pays de football. Il faut comprendre par-là que c’est le sport le plus populaire, devant le volley et le surf et l’engouement de la population lors du dernier Mondial brésilien était sans commune mesure. Pour preuve, les prénoms donnés aux nouveau-nés durant cette période.

Selon les registres de l’état civil du pays de Lima, sur toute la période de la Coupe du monde (12 juin – 13 juillet), pas moins de 455 enfants ont été prénommés “Neymar”, mais on dénombre également 140 “Lionel”, 123 “James”, 41 “Cristiano” et 23 “Ronaldo”. Plus surprenant, 23 bébés ont été prénommés “Arjen”, et 23… “Robben”, en référence au Néerlandais Arjen Robben.

10519193_740843275971941_3536307097155931532_o