Brandao compte ses soutiens. Convoqué à l’audience d’appel de la Fédération de Football pour son coup de tête contre le milieu de terrain parisien Thiago Motta, l’attaquant de Bastia, suspendu six mois lors de la première audition, était attendu ce mardi au siège de la commission pour plaider sa défense. Le Brésilien est arrivé vers 9h15 accompagné de son avocat… et de sa mère !  Interrogé à la sortie de l’audience, l’avocat du joueur Me Olivier Martin a indiqué que la mère du joueur n’était “pas là par hasard”, accréditant ainsi son rôle dans la défense de son fils. Me Martin a indiqué que la décision en appel serait rendue mardi après-midi ou mercredi. On saura d’ici là si la présence de sa mère aura eu un impact.

(AFP)