Deux cyclistes qui en viennent aux mains, ce n’est pas si rare mais c’est généralement après la course. Lors de la 16e étape de la Vuelta lundi, GianLuca Brambilla (Omega-Pharma-Quick Step) et Ivan Rovny (Tinkoff) ont échangé des amabilités puis des coups, le tout en roulant. L’Italien et le Russe étaient pourtant compagnons d’échappée…

Difficile de savoir ce qu’il s’est passé exactement. Sur les images (voir le ralenti à partir de 0’45 sur la vidéo ci-dessus), on voit le Russe venir vers l’Italien et l’attraper par le cou. Lui reproche-t-il de ne pas prendre assez de relais dans l’échappée? Toujours est-il que Brambilla se dégage de son emprise et lui met une claque. S’en suit donc un échange de coups, sur plusieurs mètres, devant les yeux ébahis des autres coureurs.

Quelques instants plus tard, le deuxième round a suivi sur… twitter entre les deux directeurs sportifs des équipes concernées, Patrick Lefevere et Oleg Tinkov. Ce dernier, connu pour ses déclarations hasardeuses, a demandé à son homologue de calmer son poulain. “Ton Brambilla devrait faire du kick-boxing, pas du cyclisme. Ou se battre avec Bouhanni”. Le patron de la formation belge a lui répondu de bien regarder qui “avait commencé cette bagarre”.

Les commissaires de course, eux, n’ont pas cherché à savoir qui était le fautif. Ils ont mis les deux hommes hors course. Pas impossible que ces derniers continuent, toutefois, de s’expliquer dans la soirée…