Vous connaissiez la cicatrice d’Harry Potter. Un éclair bien net. Voici désormais le saignement le plus expressif de l’histoire de la NHL.

Viktor Arvidsson s’est blessé lors d’un choc avec Nick Ritchie (Anaheim). Le joueur des Predators a été marqué d’une drôle de manière. Ritchie aurait voulu lui imprimer son initiale sur le front qu’il ne s’y serait pas pris autrement…

Et Twitter a adoré. Evidemment.