Alors qu’il vient de rejoindre Manchester United pour cinq ans et 75 millions d’euros, Angel Di Maria a publié une lettre ouverte aux supporters du Real Madrid, disponible sur le site du quotidien espagnol Marca. L’argentin est revenu sur les raisons de son choix de quitter le Real Madrid avant de s’en prendre ouvertement à la direction du Real en pointant du doigt le comportement de ses anciens dirigeants. Il l’affirme et le répète, l’Argentin assure qu’il ne voulait pas quitter le Real.

Je ne ressens de que de la fierté pour tout ce que j’ai traversé et réussi à gagner avec mes partenaires au long de ces quatre années passées avec honneur sous ce maillot. Malheureusement, aujourd’hui, je dois partir. Mais je dois vous dire clairement que partir n’a jamais été mon désir(…)

Après avoir gagné la Décima, je suis parti au Mondial avec l’espoir de recevoir un geste de la direction, un geste qui n’est jamais arrivé. On a dit beaucoup de choses, beaucoup de mensonges. On a toujours voulu m’attribuer le désir de vouloir quitter le club, mais les choses ne se sont pas passées comme ça. Malheureusement, je ne suis pas du goût footballistique de certaines personnes. Tout ce que j’ai demandé, c’est que l’on soit juste. Il y a plusieurs choses que je prends en compte, et pas seulement mon salaire. J’espère les trouver à Manchester United, un des clubs les plus grands du Monde, avec lequel j’espère pouvoir écrire l’histoire. (…)

J’ai sué pour ce maillot à chaque match, comme si c’était le dernier. (…) Je remercie également mes partenaires, qui m’ont toujours soutenu, dans les bons et les mauvais moments ; les différents staffs techniques avec qui j’ai travaillé ; et toutes les personnes qui travaillent au quotidien au club, que je n’oublierai jamais.  Je souhaite au Real Madrid une grande saison, qu’il atteigne les objectifs qu’il se fixe tous les ans. Je garderai toujours en mémoire le moment où le public du Bernabeu m’a chaleureusement applaudi lors de mon entrée en jeu en Supercoupe d’Espagne. Merci beaucoup. J’en ai encore les poils hérissés. Je ne pouvais pas avoir de plus bel adieu pour ce qui fut malheureusement mon dernier match. Hala Madrid ! Et à bientôt !

Le nouveau mancunien va désormais évoluer dans une équipe en totale reconstruction, en témoigne la lourde défaite concédée ce mardi soir sur le terrain de Milton Keynes Dons (3e division) (0-4).