Avez-vous suivi Bayern – Juventus mercredi soir avec un œil sur les réseaux sociaux ? Si tel est le cas, on espère que vous n’avez pas manqué la prestation de Marcel Desailly, qui a illuminé la soirée et un match qui aura marqué l’histoire de la Ligue des champions.

L’ancien international français (116 sélections) – qui faisait son grand retour sur Twitter – a réinventé les codes de l’analyse footballistique sur les réseaux sociaux. Comment ? Avec de courtes vidéos, sortes de Vines légèrement allongés sur la forme. Mais qui ne ressemblent à rien d’autre sur le fond. Lunaires ou fantastiques, on vous laisse choisir le qualificatif.

22h05 : La Juve mène 2-0. Marcel est aux anges. Et livre son pronostic. Implacable.

22h12 : Petit crochet par Barcelone. Luis Suarez a enflammé l’ancien capitaine des Bleus. Rrrh…

22h44 : L’ancien de l’AC Milan livre un petit message de réconfort aux supporters italiens.

23h05 : Les mouches ont changé d’âne. The Rock est désolé.

01h38 : Marcel Desailly – à la salle de gym – est encore tout tourneboulé. Impossible de dormir.

01h40 : L’ancien Nantais continue son analyse et est à deux doigts de réveiller les voisins.

01h50 : Conclusion de Marcel Desailly : “On s’est régalé. On espère que ça en appelle d’autres”.

Nous aussi, on espère que cette soirée appelle d’autres vidéos de Marcel Desailly. Merci pour 1998. Merci pour 2000. Merci pour hier.

13h52 : Marcel Desailly a vu notre petit résumé de la soirée. L’a apprécié et nous a fait une belle promesse. En vidéo.

Maxime Dupuis
@maximedupuis