A Liverpool, où il n’aura pas laissé un souvenir impérissable, Mario Balotelli ne s’est pas fait que des amis. Bien au contraire.

Mercredi au moment où l’on apprenait que Nice recrutait l’Italien, l’ancienne gloire des Reds, Jamie Carragher, avait lancé une pique gratuite à Super Mario, jugeant que, même pour zéro euro, Balotelli restait trop cher.

Avant de répondre, Mario Balotelli a pris son temps et a fini par le faire sur Twitter samedi, en citant l’intéressé, avec une formule tout aussi directe et dont il faut retenir la formule suivante : “Jamie Carragher, mauvais joueur, formidable ‘hater”. On attend (impatiemment) la relance de Carra.

Maxime Dupuis (@maximedupuis)