Vendredi après-midi, Luca Zidane sera le gardien de but de l’équipe de France U17 qui affronte l’Allemagne en finale de l’Euro. Aura-t-il la même carrière que son père Zinedine, c’est évidemment trop tôt pour le dire. Mais si tel était le cas, la famille s’inscrirait dans une longue liste de familles de champions. Voici notre Top 10.

1) Noah (Football, Tennis, Basket)

Il y a eu Zacharie, le grand-père vainqueur de la Coupe de France avec Sedan; puis le fils Yannick, vainqueur de Roland-Garros; et enfin, le petit-fils Joakim, deux fois champion NCAA avec les Florida Gators et All-Star NBA. Trois générations, trois sports et une même réussite.

 

2) Manning (Football américain)

1383385

La plus belle dynastie de quarterback. Le père, Archie, a été 2e de la draft en 1971 et a été 2 fois sélectionné au Pro Bowl (1978 et 1979). S’il n’a jamais remporté de SuperBowl, ses deux fils, Peyton et Eli, l’ont fait. Peyton est considéré comme l’un des plus grands quarterback de l’histoire de la NFL. ll a remporté la précieuse bague en 2007, avec les Colts d’Indianapolis, et  il a été élu 5 fois MVP. Eli quant à lui a remporté deux SB avec les Giants de New York, en 2008 et 2012.

 

3) Howe (Hockey sur glace)

Aujourd’hui âgé de 87 ans, Gordie Howe est un monument du hockey sur glace. Quatre fois vainqueur de la Coupe Stanley, 6 fois MVP, 6 fois meilleur scoreur et 23 fois All-Star, il a évolué pendant 25 ans avec les Red Wings de Detroit (Michigan). Surnommé tour à tour (prenez votre respiration, c’est un peu long) “Mr Hockey”, “Power”, “Mr Everything”, “Mr All-Star”, “The Most”, “The Great Gordie”, “The King of Hockey”, “The Legend”, “The Man”, “N°9” et “Mr Elbows” (Monsieur Coudes, rapport à son jeu viril), Howe n’a été dépassé que par Wayne Gretzky. Ses deux fils Marty et Mark ont même été ses coéquipiers. Mark a été 5 fois All-Star et est actuellement le directeur du recrutement des Red Wings. Tous les trois ainsi que Colleen, la maman qui était la représentante de Gordie, sont au Hall of Fame.

 

4) Hill (Formule 1)

DIVERS - Automobile

Deux fois champion du monde de Formule 1, Graham a été l’unique pilote à remporter la triple couronne 24 heures du Mans-500 miles d’Indianapolis-GP de Monaco. Il s’est tué en avion en 1975, à l’âge de 46 ans. Son fils Damon a commencé la F1 en 1992 pour se terminer en 1999. 20 pole position, 22 victoires, 42 podiums et un titre de champion du monde en 1996 avec Williams. C’est le seul cas dans l’histoire d’un père et d’un fils qui remportent le championnat du monde de Formule 1.

 

5) Maldini (Football)

Dans toute l’histoire du football, il n’y a que trois familles dont le père et le fils ont remporté la Coupe d’Europe des Clubs champions : les Busquets avec le Barça, les Sanchis avec le Real Madrid et les Maldini avec l’AC Milan. Cesare et Paolo ont tous les deux étaient défenseurs avec les Rossoneri. Cesare a été sélectionneur de l’Italie lors de la Coupe du Monde 2002 et a donc eu son fils sous ses ordres.  Paolo, c’est un monument du Milan (son n°3 a même été retiré) : plus de 900 matches entre 1985 et 2009, 5 Ligues de champions (8 finales jouées), 7 Scudetti. Finaliste malheureux du Mondial 1994, il a porté 126 fois le maillot azzurro.

 

6) Chavez (Boxe)

Julio Cesar Chavez - Sycuan- San Diego-

Julio César Chavez est le plus grand boxeur mexicain de l’histoire. Surnommé “La Leyenda”, Chavez a été champion du monde chez les super-plumes, les légers et les super-légers. En tout, il a disputé 115 combats pour 107 victoires. Il est resté invaincu pendant ses 90 premiers matches (89 victoires, 1 nul). Son fils Julio César Junior a été champion du monde des poids moyens en 2011, à 25 ans. Même s’il a connu une carrière en dents de scie ces dernières années, il reste un boxeur réputé, même s’il est quasiment impossible d’arriver au niveau de son illustre père.

 

7) Villeneuve (Formule 1)

Pilote chez McLaren et Ferrari, Gilles Villeneuve était considéré comme l’un des plus grands talents du sport automobile. Lors du Grand Prix de Zolder (Belgique) en 1982, il perd la vie après une collision avec Jochen Mass. S’il n’a jamais été sacré champion du monde, son fils Jacques l’a été avec Williams-Renault, en 1997. A ce jour, il reste le seul pilote canadien à avoir été sacré.

8) Curry (Basket)

1474080

Joueur de NBA de 1986 à 2002, Dell Curry a transmis à son fils Stephen l’art du tir à 3 points. Meilleur scoreur de l’histoire de la franchise des Charlotte Hornets (9 839 points) et meilleur shooteur longue distance avec 929 tirs primés, Dell reste une référence mais son fils l’a dépassé puisqu’il vient d’être tout juste nommé MVP de la saison 2014-2015 et qu’il est en course pour remporter la bague de champion NBA avec les Golden State Warriors.

 

9) Earnhardt (Nascar)

Surnommé “The Intimidator” pour son style agressif, Dale Earnhardt est considéré comme l’un des plus grands pilotes de Nascar de l’histoire. Décédé en course en 2001 lors des 500 miles de Daytona, il était le fils de Ralph, également pilote de Nascar. Forcément, Dale a eu un fils, Dale Jr, qui a pris la suite de son paternel en remportant deux fois Daytona à dix ans d’intervalle (2004 et 2014).

 

10) Norton (Boxe et Football américain)

S’il n’avait été de la même génération que Muhammad Ali, George Foreman et Larry Holmes, Ken Norton aurait été champion du monde des poids lourds. D’ailleurs, “The Black Hercules” a battu Ali en 1973, avant que “The Greatest” ne le batte ensuite à deux reprises. Son fils Ken Norton Jr a été linebacker et il a remporté 3 SuperBowl consécutifs avec les Dallas Cowboys (1993 et 1994) et les San Francisco 49ers en 1995.

 

François Miguel Boudet