Le petit jeu dure depuis plusieurs jours déjà. A grand renfort de tweets, de posts Instagram ou de vidéos publicitaires, Paul Pogba souffle le froid sur chaque nouvelle publication chaude annonçant l’imminence de son transfert à Manchester United. De la communication 2.0 savamment orchestrée à laquelle son équipementier Adidas et son agent Mino Raiola participent volontiers.

La nuit dernière, le joueur de la Juventus a poussé jusqu’à signer un maillot de Manchester United floqué à son nom d’un fan croisé à Los Angeles où il passe ses vacances. Un moment évidemment immortalisé sur photo et posté sur les réseaux sociaux. Pogba se doutait bien qu’il circulerait.

Un peu plus tard, le Français en a remis une couche, sur son propre Instagram, avec des photos de lui visitant les studios Universal. En légende ? “Visite médicale au Parc d’attractions Universal Studios” ou encore “Pogba se balade avec son contrat”. Du troll de compétition.

Il y a 9 jours, à l’heure des premières infos solides sur son transfert, Pogba avait déjà tweeté “Suis en congés, calmons nous, profitons de l’été”.

Il avait aussi posté cette photo de lui et son agent dans une piscine avec ces quelques mots : “En disant rien, on a tout dit” ou encore cette photo de lui avec une casquette et des chaussures rouges ressortant sur du noir et blanc.

En disant rien on a tout dis we say it all by saying nothing at all #holidays

A photo posted by Paul Labile Pogba (@paulpogba) on

Des clichés (indices?) sujets à interprétation évidemment mais surtout une communication maitrisée qui doit avoir raison de la patience des supporters des Red Devils. En attendant, du pain béni pour l’image du joueur et son équipementier qui a logiquement basé sa dernière campagne dessus. Son nom ? Blah Blah Blah.

Pourtant, nul doute que Pogba sera un joueur de MU avant le 31 août.

Philippe Da Costa
@philippsch