FOOTBALL – En Belgique aussi, le chômage fait des ravages et la fédération belge tente d’y remédier à sa façon. Une annonce a ainsi été publiée lundi sur son site pour pourvoir le poste de… sélectionneur de l’équipe nationale.

Une transparence surprenante pour ce genre d’annonces qui ne se dévoilent pas, d’habitude, sur la place publique. La fédération belge détaille pourtant ses aspirations pour le poste.

Au menu : les classiques, de “l’expérience”, de “l’expertise tactique”, des aptitudes à la “communication”. Et des passages un peu plus inattendus, comme la capacité à transmettre sa stratégie “à des joueurs du top mondial”, la faculté à instaurer une “culture high performance”, ou encore la maîtrise du “management des générations”.

fedebelge

Un vaste programme pour le successeur de Marc Wilmots, qui pourrait être, selon les derniers échos, Rudi Garcia ou Alain Perrin.

Précision pour les éventuels intéressés : il leur faut envoyer un mail, avant le 31 juillet, à Chris van Puyvelde, directeur technique de l’Union belge.

Ilyes Ramdani

@ilyesramdani1