Il a joué avec Gary Lineker dans les années 90, mais il est encore sur les terrains. Kazuyoshi Miura s’offre même le luxe de marquer… à 48 ans. Le “King Kazu”, comme on l’appelle au Japon, a signé samedi en D2 un joli but de la tête. Course d’appel, tête piquée, célébration : l’ancien joueur du Genoa ou de Santos n’a rien perdu de la panoplie du bon buteur.

A 48 ans, Miura a déclaré à plusieurs reprises vouloir (au moins) égaler Stanley Matthews, Ballon d’Or 1956, qui a joué jusqu’à l’âge de 50 ans. Au Japon, il est déjà une légende vivante, attendu dans tous les stades où il évolue par des pancartes à son effigie.