Du premier jour du tournoi, ce dimanche, à la finale le 7 juin, vous pourrez voter pour désigner le plus grand moment de l’histoire de Roland-Garros. Nous avons présélectionné 16 moments inoubliables et marquants. Maintenant, c’est à vous de jouer.

HUITIEME DE FINALE N.1

Le duel des surprises : La victoire de Chang contre Lendl / Horvath bat Navratilova

La victoire de Chang  contre Lendl
. C’était quand : 1989
. C’était quoi : Michael Chang bat Ivan Lendl en huitièmes de finale (4-6, 4-6, 6-3, 6-3, 6-3)

. Pourquoi c’est un grand moment : La victoire de l’espièglerie. Un match improbable. Si Lendl rejoue 100 fois cette rencontre, il la regagne 100 fois. Pendant deux sets, Chang est dominé. Puis la logique cède la place à la folie. La suite est connue : retournement de situation, Lendl qui craque, un service à la cuillère, une double faute sur la balle de match avec Chang juste derrière le carré de service…

La victoire de Horvath contre Navratilova
. C’était quand : 1983
. C’était quoi ? Martina Navratilova s’incline en 8e de finale face à Kathy Horvath

. Pourquoi c’est un grand moment : La plus grande surprise de l’histoire de Roland-Garros. Navratilova était invaincue en 1983 (36 victoires en 36 matches) et avait gagné 136 rencontres sur 139 depuis début 1982. Horvath avait 17 ans, et pointait au 45e rang mondial. Pourtant, elle signe l’exploit en s’imposant 6-4, 0-6, 6-3. Ce sera la seule défaite de Navratilova en 1983 (86-1) et sa seule défaite en 12 matches contre Horvath.