Quel est le point commun entre Tim Henman, Rory McIlroy, Michael Sheen ou Pharrel Williams ? Ils parlent tous anglais oui mais ils ont aussi la particularité d’avoir auditionné pour le rôle d’Andy Murray sous les yeux d’Andy Murray!

Dans le cadre d’une campagne de lutte contre le cancer, le champion de Wimbledon 2013 a accepté d’organiser (avec beaucoup d’auto-dérision) un faux casting avec l’aide du réalisateur Richard Ayoade. Ce dernier n’a d’ailleurs pas épargné l’Ecossais en ne manquant pas d’ironiser sur ses “nombreuses défaites” à Wimbledon et ailleurs mais aussi sur ses larmes après sa défaite face à Federer lors de la finale de Wimbledon en 2012…

Cesc Fabregas aussi a tenu à participer au casting pour incarner le “meilleur joueur de cette génération” mais lui pensait à… Rafael Nadal! Quant à Britney Spears, c’est pour le rôle de Kim Sears, la petite amie du tennisman, qu’elle avait fait le déplacement.

Une campagne originale et pleine d’humour qui permet à Andy Murray de se débarrasser de l’image de joueur “grincheux” que certains aiment lui coller tout en incitant les Britanniques à donner pour la lutte contre le cancer.