Sonneurs de cloches alpines, cors des Alpes… Les organisateurs du tournoi de Gstaad avaient sorti le grand jeu pour le retour de Roger Federer, neuf ans après sa dernière apparition sur les terres battues du club lorsqu’il s’était imposé face à Igor Andreev en finale.

Lors d’une petite cérémonie organisée sur le court, le Suisse s’est même vu offrir une vache. Agée de trois ans et baptisée Désirée, la vache est la deuxième reçue par le Suisse puisqu’on lui avait déjà offert Juliette, une vache alpine, il y a dix ans. Si Désirée “ne prendra pas place dans l’armoire à trophée” de Roger Federer, c’est un cadeau original qu’il pourrait transmettre à ses jumelles Charlene Riva et Myla Rose qui fêtaient justement leurs quatre ans mardi.