LeBron James est l’une des plus grandes stars actuelles de la NBA mais il est également devenu depuis quelques jours un sujet de moquerie sur le web. La raison ? Sa prédisposition à amplifier de façon grossière les effets des fautes sur sa personne. Le MVP 2013 aurait la fâcheuse habitude d’exagérer ses chutes après les contacts avec ses adversaires.

Qu’est-que le “LeBroning” ? C’est l’art de “flopper” c’est-à-dire d’exagérer un contact pour faire croire à une faute de l’adversaire, ce phénomène a, en quelques jours, pris une fulgurante ampleur surtout auprès des lycéens et des étudiants américains.

A l’instar de Luis Suarez qui n’avait pas hésité à jouer de sa propre personne pour une pub complétement hilarante en interprétant un collègue de bureau adepte des simulations, les nombreuses ruses de LeBron James font l’objet d’un véritable buzz sur Twitter. Signe de ralliement : le hashtag #LeBroning.

Comment s’y prendre ? Voici la définition qui vous servira de mode d’emploi :

#LeBroning : /le-bron-ing’/ nom : l’action de se jeter au sol après une légère bousculade avec un autre joueur, personne ou animal. Suivie par une expression du visage furieux affirmant que ce n’est en aucun cas de votre faute si vous êtes au sol.

Cocasses, drôles, originales mais aussi parfois étonnantes, voici un florilège des meilleures vidéos #LeBroning. Un compte twitter @DoingTheLebron a également vu le jour. Celui-ci recense l’ensemble des vidéos #LeBroning.


Si vous appréciez ce phénomène promettez-nous de nous faire un #LeBroning et de tweeter la video avec la mention @EurosportCom_FR.