Rafael Nadal a dû batailler ferme pour venir à bout de Kei Nishikori (7-6, 7-5, 7-6) en plus de trois heures. Mais l’essentiel est fait. Le voici en quart de finale où il retrouvera mercredi le Bulgare Grigor Dimitrov. Mais l’image marquante de ce match n’est autre que la blessure à la main du Majorquin.

Nadal est apparu perturbé par des pépins physiques et notamment une impressionnante ampoule aussi douloureuse que gênante à la main gauche, qui l’a contraint à jouer avec un bandage. La preuve en images, on a mal pour lui.