Même en vacances, Novak Djokovic ne peut s’empêcher de taper dans une balle de tennis. C’est donc tout naturellement que le numéro un mondial, qui a posé pour quelques jours ses valises à Calvi, s’est rendu au Tennis Club. Pour l’occasion, le Serbe avait choisi comme sparring-partner de jeunes enfants. Malgré leur supériorité numérique, ils étaient bien une dizaine face à Novak Djokovic, les échanges manquaient d’intensité. Un peu frustré, le Serbe a alors tenté de les booster en poussant des “allez.”

Il est fort à parier que Novak Djokovic ne tiendra pas rigueur du faible niveau de jeu de ses partenaires d’entraînement. Le Serbe refera rapidement une apparition à Calvi. Il a d’ailleurs confié à France 3 Corse qu’il “aimait beaucoup cet endroit.” Le tennisman est tombé littéralement amoureux de la ville depuis qu’il s’y est accordé quelques jours de vacances en juin dernier.