Il arrive souvent qu’une photo trop mignonne d’un champion actuel avec une idole du passé resurgisse des archives. Dans le genre, la photo culte d’André Agassi et sa coupe au bol avec Björn Borg est probablement indépassable. Depuis mercredi, une photo d’une petite fille blonde (mais pas aussi blonde qu’aujourd’hui) avec une ado blonde, l’une aussi souriante que l’autre, circule elle aussi en écho à l’actualité de Roland-Garros. Il faut plisser les yeux pour reconnaître Eugenie Bouchard et Maria Sharapova, futures adversaires en demi-finale, jeudi.

J’avais sept ou huit ans, se souvient Bouchard. C’était à Miami.” Elle en avait huit, et venait de les fêter. Sharapova était alors une adolescente de pas encore quinze ans. Elle avait à peine donné quelques coups de raquette sur le circuit WTA mais elle était déjà cataloguée comme une future star et était entourée d’une bonne troupe de suiveurs. Mike, le père d’Eugenie, avait dû montrer patte blanche pour avoir le droit d’immortaliser le moment.

La photo a été prise le 29 mars 2002 à Crandon Park, à Miami, où se déroule tous les ans le fameux Sony Open. Sharapova ferait ses débuts dans le grand tournoi un an plus tard (défaite d’entrée contre Callens), mais elle était là pour disputer la Target Cup, un tournoi élite juniors. La version américaine de yahoo a retrouvé trace de cette compétition dont Gisela Dulko, Bethanie Mattek-(pas encore Sands), Ashley Harkleroad et Maria Sharapova étaient les têtes de série. Sharapova avait gagné ce tournoi. En vacances dans le voisinage, la famille Bouchard était venue jeter un oeil. Eugenie avait déjà commencé le tennis.

Après, quand elle a gagné Wimbledon, en 2004, je pensais que c’était vraiment cool ce qu’elle faisait, a expliquéBouchard mardi. J’ai voulu faire la même chose. Elle était un peu une idole pour moi quand j’étais plus jeune.”Une idole et un modèle vus les nombreux points communs que les deux joueuses ont cultivés dans leur jeu et leur combativité. Bouchard et Sharapova ont toujours sept ans d’écart. Mais la même taille et désormais la même ambition.