Du spectacle sur le court, une bonne action, quelques vannes au micro du speaker : le séjour de Roger Federer à Melbourne a bien commencé. Mercredi, Jo-Wilfried Tsonga, Patrick Rafter, Lleyton Hewitt, Rod Laver et Tony Roche ont tous répondu présent lors de l’exhibition organisée sur la Rod Laver Arena au profit de la fondation du Suisse et qui a permis de récolter plus d’un million de dollars.

Roger Federer, visiblement très heureux d’être sur le court, a réalisé un rêve d’enfant en échangeant quelques balles avec Rod Laver avant d’affronter Jo-Wilfried Tsonga lors d’un match exhibition d’un bon niveau. Le Suisse ne s’est pas contenté de faire le spectacle sur le court en s’imposant en trois sets (6-7, 6-3, 7-5), il a aussi gratifié le public australien de quelques bons mots lors de l’interview d’après-match. Morceaux choisis.

Que ferez-vous dans dix ans?

R.F.: Je serai vieux ! Non pas tant que ça… (rires) Je passerai du temps avec ma famille, j’espère que je serai toujours impliqué dans le tennis d’une manière ou d’une autre. Ce jeu m’a tout donné. J’espère revenir ici, profiter en tant que spectateur parce que je doute que je jouerai toujours à ce moment-là.

Si vous deviez choisir un acteur pour jouer votre rôle, qui serait-ce ?

R.F.: Un très bon acteur sûrement, un mec qui sait jouer la comédie, peu importe qui… Mais j’aime bien Leonardo DiCaprio.

Si vous deviez prénommez votre futur bébé en hommage à un joueur actuel, quel prénom choisiriez-vous ? Ne dites pas Rafa…

R.F. On essaie d’éviter en fait, et puis je devrais demander la permission à Mirka évidemment mais peut-être Novak ou Serena (rires).”

En attendant de retrouver la vie de Roger Federer sur grand écran, voici un petit aperçu de ce que ça pourrait donner.