Il a beau s’appeler Tony Parker et être un célèbre joueur de NBA, ce n’est pas pour autant qu’il bénéficie de tous les passe-droits. Le meneur de jeu des San Antonio Spurs en a fait les frais vendredi soir.

Alors qu’il avait l’intention de dîner dans l’un des restaurants les plus réputés de Memphis, le patron lui a refusé l’entrée… faute de place. Cela fait un peu mauvais effet pour un triple champion de NBA de se faire refouler d’un restaurant ! Remonté, Tony Parker a inscrit, le lendemain, 26 points à lui tout seul contre Memphis en finale de la conférence Ouest. Doit-on y voir un lien de cause à effet ?