Les réalisateurs de publicités ne sont pas toujours tendres avec leurs acteurs. Même quand ceux-ci sont des masses de muscles comme peuvent l’être les rugbymen. Pour les besoins d’un pub Pétrole Hahn, les nerfs de Dimitri Yachvili ont été mis à dur épreuve.

Manque de respect du réalisateur, demandes complètement loufoques voir impossibles à accomplir : le demi de mêlé du Biarritz Olympique a dû faire preuve de retenu pour ne pas coller une droite au publicitaire. Après de longues minutes de travail, et avant que cela ne dégénère trop, la supercherie a finalement été révélée. Encore un coup du célèbre Gonzague, qui a eu droit à un petit placage. C’était le minimum !