Depuis le début de sa carrière, Novak Djokovic ne manque jamais une occasion de chambrer et de se mettre en scène avec autodérision.

Dans le cadre d’une publicité pour un célèbre concessionnaire automobile français, le Serbe s’est transporté à l’époque des rois et des courtisans pour un match à mi-chemin entre le tennis et le jeu de paume. Style vestimentaire impeccable, niveau de jeu parfait : le numéro 1 mondial est dans son élément. Ou presque.

Si ça peut inspirer son sponsor textile pour l’année prochaine, ce serait particulièrement amusant.

 

François Miguel Boudet