Séparé du top model russe Irina Shayk depuis janvier, Cristiano Ronaldo n’aurait pas mis longtemps pour se consoler. D’après le journal people espagnol Diez Minutos, le joueur du Real Madrid aurait trouvé du réconfort dans les bras de Vanessa Huppenkothen, une ravissante journaliste mexicaine. Présentatrice sur la chaîne Televisa, l’une des plus puissantes du Mexique, Vanessa avait fait le buzz lors de la Coupe du Monde au Brésil, notamment avec cette photo où elle portait le maillot d’El Tri. 

Pour autant, elle a tenu à démentir les rumeurs sur son compte Twitter  : “Je n’ai pas la chance de connaître l’actuel Ballon d’Or”.