Ce que l’on voit.

Une chevelure dorée, un sourire enjoliveur, des jambes fines et un ventre plat… Les Brésiliennes Branca et Bia Feres sont nées sous une bonne étoile avec leurs physiques de rêve. D’ailleurs, les magazines sexy ont très vite compris qu’il fallait exploiter le potentiel des deux nageuses.

Ce que l’on vous apprend.

Derrière ces plastiques mémorables, les jumelles Feres cachent un tempérament de feu rempli de volonté et de détermination. Dans leur compétition, la natation synchronisée, elles sont de véritables compétitrices prêtes à tout pour l’emporter. Enfin, tout cela c’était avant les JO de Pékin en 2008. C’est à cette époque que les jumelles ont prix conscience de leur capital beauté et qu’elles se sont détournées de la compétition. De même, en 2011, au lieu de tenter de se qualifier pour les JO de Londres (2012) elles ont préféré donner du volume à leur poitrine en ayant recours à la chirurgie plastique. Depuis, elles tentent de cumuler mannequinat et sport mais il sera plus facile de voir leur visage sur une couverture de magazine que dans une piscine.