A 80 ans, Yuichiro Miura ne se contente pas de rester assis devant sa TV, une tisane à la main. Le Bingo ou le Rami, ça n’est vraiment pas son truc. Hier, jeudi 23 mai, il est devenu la personne la plus âgée à avoir atteint le sommet de l’Everest. Tout simplement…

L’alpiniste japonais avait déjà remporté ce titre en 2003, mais le Népalais, Min Bahadur Sherchan, lui avait ravi ce record. Il était alors devenu à 76 ans l’homme le plus vieux à avoir gravi le toit du monde. Jeudi, Yuichiro Miura a donc repris son bien et verra de nouveau son nom inscrit dans le Guinness des records.

L’exploit de l’alpiniste japonais n’est pas si surprenant que cela si l’on compare sa performance à celle de son père. Au tableau de ce dernier, une descente à skis du mont Blanc à l’âge de 99 ans. Sa performance avait d’ailleurs fait l’objet d’un film, “L’homme qui a descendu l’Everest à skis” qui avait notamment remporté l’Oscar du meilleur documentaire. Peut-être une histoire de gènes ?