Jésus Aparicio en est presque tombé à la renverse. Sorti d’un profond coma dans lequel il était plongé depuis 2004 à la suite d’un accident de la route, cet Espagnol a eu une immense joie à son réveil. Le joueur de 22 ans qu’il admirait est devenu une légende du tennis.

Je pensais qu’il était à la retraite…

D’après le média espagnol Puntodebreak, l’homme de 29 ans se souvient rapidement qu’il était un grand fan de Roger Federer au début des années 2000, lui qui venait de remporter son 4e titre du Grand Chelem en 2004. Il en compte à ce jour 17 pour un total de 87 titres, dont 23 tournois majeurs et 24 Masters 1000.

“Quand j’ai appris qu’il jouait encore et qu’il était numéro deux mondial à son âge, je croyais qu’on se foutait de moi. Puis, quand j’ai su qu’il avait remporté 17 titres du Grand Chelem, j’ai posé mes mains sur mon visage. Je n’y croyais pas. Je savais que Federer était très bon, mais je n’aurai jamais cru qu’il allait remporter tout ce qu’il a remporté !”

Jésus Aparicio a d’ailleurs pu suivre attentivement l’US Open puisqu’il venait de se réveiller seulement trois jours avant le début de la quinzaine. Il a pu apprécier les exploits du Suisse jusqu’en finale, face à Novak Djokovic, qu’il ne connaissait pas. Son rêve ? Voir Federer remporter un 18e titre du Grand Chelem. Le message est passé.

Jérôme Préveirault
@JeromePrev