Rarement une finale de Roland-Garros n’aura fait couler autant de larmes. Celles du vainqueur, Rafael Nadal, synonymes de neuvième couronne pour “Rafa”. Juste avant lui, il y a eu celles de Novak Djokovic, tout d’abord contenues. Mais le public a eu raison du flegme du Serbe.

Défait en quatre sets (3-6, 7-5, 6-2, 6-4) , le Serbe était encore très ému lors de son discours.

Quant à Rafael Nadal, il n’a tout simplement pas pu s’empêcher de pleurer sur le podium lors de la remise des trophées. Des larmes qui ne pouvaient plus s’arrêter alors que le joueur de 28 ans fixait le ciel, le regard tourné vers les records et la légende.

Une fois le tour d’honneur du court Philippe-Chatrier effectué, une fois la photo-souvenir avec les ramasseurs de balle prise, le champion hors catégorie de Roland-Garros a expliqué: “Je suis très heureux, très ému, c’est une victoire très importante pour moi.”