Bernard Tomic a de nouveau des soucis avec la justice, alors qu’il avait déjà été jugé coupable d’un délit de fuite en 2012.

Dans la soirée du 15 juillet, l’Australien de 22 ans, classé 25e à l’ATP, faisait la fête avec quelques amis dans sa chambre d’hôtel, à Miami. Des clients se plaignent à plusieurs reprises du bruit et de la musique, d’après le site TMZ. Bernard Tomic ne veut rien entendre. La direction de l’hôtel décide alors d’appeler la police. Rien n’y fait : Le joueur refuse de répondre aux injonctions des forces de l’ordre locales, qui lui demandent de quitter l’établissement, toujours selon TMZ.

Bilan : Bernard Tomic est arrêté et placé en détention, avant d’être libéré contre une caution de 2 000 dollars.

La fédération australienne n’en veut plus

Les ennuis s’enchaînent pour Bernard Tomic, déjà exclu de la sélection australienne en Coupe Davis ce week-end. En effet, Pat Rafter, le sélectionneur de l’équipe australienne, l’a écarté du groupe début juillet à cause, aussi, de son comportement. L’Australien avait tenu des propos sévères à l’égard de la Fédération australienne et de Pat Rafter, qui n’avait pas apprécié ses sorties.

Jérôme Préveirault
@JeromePrev