Le short de Stan Wawrinka qui a tant fait parler durant la quinzaine va trouver une place de choix au sein… du musée de Roland-Garros. C’est le Suisse qui a sous-entendu dimanche qu’il allait en faire cadeau. “Ils ont un musée à Roland, donc si jamais…”  Son short rejoindrait, entre autres, les raquettes de Noah ou Lacoste (mais pas le pantacourt de Nadal…).

Le fabricant japonais Yonex va lui aussi surfer sur la vague du succès en proposant une série limitée “collector” du short. “Je suis en contact avec dix ou quinze gros revendeurs spécialisés pour déterminer le nombre de pièces à proposer, explique dans le Parisien le responsable tennis de BDE Sports, revendeur de l’équipementier pour la France. Ce short, c’est la star de Roland-Garros avec Stan.”

Si le short s’annonce comme l’un des hits de l’été, on ne le verra pas sur les courts du All England Club, dont le dress code ne le permet pas. “Je ne vais pas avoir le droit de le porter à Wimbledon”, rappelle Wawrinka. Dommage pour lui mais tant mieux pour nos yeux.

Jérôme Préveirault
@mistertel