Andy Murray n’aime pas qu’on le bouscule. Littéralement. Lors du quart de finale contre Lukas Rosol dans le tournoi ATP250 de Munich, le match se durcit, et lors d’un changement de coté, Rosol met un coup d’épaule à la tête de série numero 1 du tournoi bavarois.

Quelques minutes plus tard, l’Écossais enverra une réponse cinglante : “Personne ne t’aime sur le circuit, tout le monde te déteste“.

Murray élimine le mal aimé tchèque en trois sets (4-6, 6-3, 6-2) et file en demi-finale.