TENNIS – On n’a pas trop compris. Quand on a vu Marcos Baghdatis pianoter sur son téléphone à un changement de côté, dimanche face à Monfils en 8e de finale de l’US Open, on se demandait bien ce qu’il faisait.

Le Chypriote a répondu en conférence de presse après le match : il a cherché du réconfort en envoyant un SMS à sa femme.

J’avais juste envie d’envoyer un petit message à ma femme, il y avait un peu de frustration, je n’arrivais pas à trouver la solution. C’est la première fois que je fais cela en match, je me suis dit: ‘Allez, pourquoi pas ?’ Je ne sais pas si je vais prendre une amende pour cela: l’avertissement est normal, car il y a des règles, mais l’amende serait de trop, je n’ai pas tué ou insulté quelqu’un.” 

Je peux montrer le SMS à l’ATP, c’était bien ma femme” 

Selon le règlement de l’ATP, toutes formes d’échanges avec l’extérieur, en particulier les entraîneurs, est proscrite pendant les matches.

“Je peux montrer le SMS à l’ATP, ce n’est pas adressé à mon coach, mais bien à ma femme“, a souri Baghdatis, sans révéler la teneur de son message.

Pour la petite histoire, Baghdatis n’a pas précisé s’il avait reçu une réponse au fameux SMS de son épouse…