Nick Kyrgios traverse une mauvaise passe. Trois semaines après son dérapage face à Stan Wawrinka à Montréal, l’Australien n’a toujours pas la tête au tennis (suspensio, critiques) et ça se voit. Comme à Cincinnati face à Gasquet (6-1,6-2), il est venu “prendre son chèque” à l’US Open. Un petit tour et puis s’en va. Certes, il affrontait Andy Murray, tête de série n°3. Mais le 37e au classement ATP n’a pas vraiment montré qu’il voulait jouer le coup à fond. Entre sieste sur la chaise, tweeners inutiles et nonchalance, voici 7 moments qui montrent que Kyrgios était vraiment pressé d’en finir.

1. Au moment du toss, Kyrgios fait comprendre que le choix l’importe peu. Même après l’avoir gagné…

2. Un smash bien, bien raté

3. Un joli tweener qui fait le point mais trois dans le match, sérieusement ?

4. Une sieste sur le banc dès la fin du 1er set. On s’ennuie Nick ?

5. Et hop la raquette qui s’envole en plein échange !

6. Le public (l’arbitre de chaise ?) qui prend quand Kyrgios est débordé

7. Encore un tweener (pas vraiment utile cette fois)

Bonus : Les (vrais) meilleurs moments de cette rencontre

Philippe Da Costa
@Philippsch