Ce sera sans nul doute l’une des images fortes de ce Tour d’Italie 2014. On annonçait l’enfer aux coureurs – des volontaires déneigeaient le col du Stelvio depuis 15 jours pour le rendre accessible – et le pire a bien eu lieu. Confrontés à des conditions climatiques dantesques entre Ponte di Legno et Val Martello, ils ont connu 137 kilomètres de calvaire. Dès les premières pentes de l’ascension du Gavia, la pluie a commencé à se transformer en neige. A 2758 mètres d’altitude, les températures sont rarement clémentes.

 

Des images impressionnantes de coureurs frigorifiés qui tentent par tous les moyens de se réchauffer, notamment en se couvrant le plus possible. Fait rare dans le cyclisme, certains ont même mis le pied au sol pour ajouter une couche de vêtement.