Et si on faisait un peu de démagogie à l’envers ? Parce que 19 milliards de dollars, soit environ un peu moins de 14 milliards d’euros (environ 13.862.500.000 selon les cours du jour exactement, mais on ne va pas chipoter pour 140 millions) pour acquérir une application de messagerie instantanée, c’est quand même une somme indécente. Enfin, sans doute pas tant que ça car on n’a pas entendu les voix qui s’étaient élevées contre le salaire de Zlatan Ibrahimovic cette fois.

Du coup, on s’est amusé avec notre petite calculatrice pour savoir ce que Mark Zuckerberg aurait pu se payer en lieu et place de WhatsApp s’il avait été un fan de sport. Beaucoup de choses en l’occurence puisque 19 milliards, c’est le budget annuel de la Nasa, le prix d’un porte-avion nucléaire et demi ou de 76 000 voyages dans l’espace.

A l’échelle du sport, ça dépasse l’entendement. 13.862.500.000 euros, c’est :

– 100 Lionel Messi si l’on se fie à la dernière étude en date, qui fixe la valeur de l’Argentin à 138,1 millions d’euros. Ou alors 129 Cristiano Ronaldo dont le prix est lui estimé à 107 millions. Avec 229 joueurs de ce calibre-là, on pourrait avoir 20 onze-type exceptionnels. Sinon, on peut s’acheter 138 Gareth Bale, transfert le plus cher de l’histoire du football.

Le salaire de Radamel Falcao, joueur le mieux payé de Ligue 1, pendant 962 ans et demi. Ou celui de Zlatan Ibrahimovic pendant 1431 ans. 14 siècles de Zlatan, c’est le Suédois qui serait content.

– 23 liftings pour le Camp Nou dont le prochain coûtera 600 millions.

– 1 386 250 parties de golf avec Laurent Blanc, dont l’une s’est vendue aux enchères à 10 000 euros.

– 239 fois les revenus de Tiger Woods entre juin 2012 et juin 2013 (58 millions car un divorce, ça coûte cher). Des drive et des put qui en avaient fait le sportif le mieux payé au monde.

– L’équivalent de 260 fois le prize money de Roger Federer depuis le début de sa carrière (53 272 090 euros) ou 1305 fois celui de Rafael Nadal en 2013 (10 615 755 euros). Des ampoules en perspectives.

– Un tiers des Jeux olympiques de Sotchi qui ont coûté près de 40 milliards selon les estimations. Vladimir Poutine doesn’t like this.

– Les droits TV du Top 14 pendant 198 ans.

– Près de 40 heures soit presque deux jours de publicités au prix Super Bowl soit 2,9 millions les 30 secondes. Attention à l’overdose de Wazaaaaaa.

– Organiser près de deux Grand Prix de Formule 1 par jour pendant un an. A raison de 20 millions le ticket d’entrée, c’est Bernie (Ecclestone) qui se frotte les mains avec ces 693 épreuves possibles. Sinon, il y a toujours de quoi se payer le salaire de Fernando Alonso (35 millions) pendant 396 ans.

– S’offrir les 15 plus gros salaires de NBA (Bryant, Anthony, James, Durant, Paul, etc…) pendant 61 ans. Si, on a compté. Ça ne coute que 261 millions par saison environ de se payer ces 15 basketteurs star.

PHILIPPE DA COSTA