Voilà une idée pour le moins originale. L’AC Ajaccio a présenté samedi ses voeux de bonne année (du cheval) à la Chine en faisant disputer à ses joueurs le match contre Evian avec des maillots floqués en mandarin.

La raison, le président du club Alain Orsoni l’a expliquée dans un communiqué. “Nous avons voulu marquer la date du Nouvel An chinois par un message de sympathie et de respect envers cet immense pays. Bien entendu, ce message vise aussi à renforcer la popularité de notre club au-delà des frontières de l’Europe”.

Il a également évoqué “la mise en place d’une coopération qui devrait être effective dans les mois à venir sous la forme d’un échange entre jeunes joueurs et sur les principes de la formation”. Pour le président de l’ACA, “le football chinois, n’en doutons pas, sera bientôt compétitif sur le plan mondial.” En attendant, les joueurs ont apprécié.

avec AFP