On en sait un peu plus sur Walter Ferreira, l’autre héros de l’Uruguay déjà surnommé “l’homme du miracle”. Le kiné de 62 ans, que Luis Suarez est venu embrasser après son premier but face à l’Angleterre (2-1) jeudi, n’a pas hésité à mettre sa propre santé entre parenthèses pour soigner et remettre sur pied l’attaquant de la Celeste dont la participation à la Coupe du monde semblait bien compromise il y a un mois comme le prouve cette photo, largement relayée sur les réseaux sociaux.

C’est la femme de Walter Ferreira, Carmen, qui s’est confiée à l’agence Associated Press au sujet de la santé de son mari, révélant qu’il était atteint d’un lymphome non hodgkinien, un cancer touchant le système immunitaire. Et qu’il avait terminé sa dernière chimiothérapie il y a seulement trois semaines, juste avant de partir pour le Brésil.

“Les docteurs lui ont permis de voyager car ses tests montraient que tout était OK même s’il a toujours une faible quantité de globules blancs, a-t-elle dit. Ils lui ont dit d’y aller car cela lui ferait du bien, parce que son travail, c’est ce qui lui donne le plus de plaisir. Il est parti apeuré avec une grande valise de médicaments mais heureusement, ses globules blancs remontent”.

Walter Ferreira a passé un mois auprès de Luis Suarez. Il lui a rendu visite tous les jours et l’a fait venir chez lui régulièrement pour des exercices et des massages. “Il est passé par des moments très difficiles lui aussi, avait confié Suarez. Et il a tout lâché, sa femme, ses enfants, je lui suis vraiment reconnaissant”. On comprend mieux pourquoi le joueur lui a sauté dans les bras avant de le remercier en conférence de presse mais aussi dans une vidéo faite dans les vestiaires où il le place sur le même plan que sa femme et ses enfants. Un bel hommage.