MASTERS PARIS-BERCY – C’est LA polémique de la journée. Lors de sa défaite contre Jan-Lennard Struff (3-6, 7-6, 7-6), Stan Wawrinka s’en est pris à un spectateur bruyant. L’identité de celui-ci ? Jean-Vincent Placé, secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la Simplification. Face à la polémique naissante, l’homme politique a choisi de répliquer lors de Point Pol, la webémission du Lab en partenariat avec le JDD, Linternaute.com et le Huffington Post.

Selon lui, il ne faisait que chuchoter et accuse simplement le Suisse de ne pas accepter la défaite. Manque de pot pour Placé, Stan Wawrinka a les oreilles qui traînent sur Twitter. Et n’a pas manqué de souligner l’incohérence de la réponse du secrétaire d’Etat. Pour trois raisons :

1) Placé n’aurait pas “chuchoté” comme il l’affirme

2) Wawrinka était en tête au moment de l’altercation

3) Son voisin n’était pas encore Jean Gachassin au moment de se faire gronder

De quoi valoir un petit tweet bien senti de la part du numéro 4 mondial :

Pas sûr que Jean-Vincent Placé tente de répondre à cette saillie bien sentie tant le Suisse semble sûr de son fait. D’autant que les images donnent clairement raison au numéro 3 mondial.

Cyril Morin

@cyrilmourinho