HORS-JEU – Il y aura un avant et un après. Dans une sanglante interview accordée au magazine italien Unidici, De Rossi dézingue à tout-va la jeune génération de footballeur ultra connectée. Attention, ça peut saigner :

« Certains jeunes m’énervent. Quand je les vois faire une vidéo sur Instagram dans le vestiaire, j’ai envie de leur défoncer les dents avec une batte de baseball. »

Le capitaine de l’AS Roma ne s’est évidemment pas arrêté là. Et a achevé la jeunesse d’une dernière punchline : “Quand j’ai débuté, tout était différent, c’était il y a 20 ans. Aujourd’hui, un joueur de 20 ans arrive en équipe première et a plus de followers sur Instagram que Messi.”

Après ça, mieux vaut éviter de croiser la légende italienne dans les vestiaires. Il a tout de même conclu, lucide : “Quand j’étais jeune, les plus anciens disaient : “ce n’était pas comme ça à mon époque. C’est la vie et ça sera toujours comme ça.”

Merci De Rossi, merci.

Nina Aïssaoui
@ninaaissaoui