EURO 2016 – Dans l’euphorie de la victoire de l’Islande face à l’Angleterre (2-1), Yannick Agnel a fait une promesse. Le nageur, champion olympique à Londres en 2012 sur 200m et 4x100m, a annoncé qu’il ferait le tour du pays nordique à la nage si les coéquipiers de Gylfi Sigurdsson soulevaient le trophée le 10 juillet prochain. Soit près de 5000 kilomètres d’effort herculéen.

Le nageur français ne prend pas un énorme risque. Même la victoire des Islandais face aux Anglais lundi soir à Nice n’en fait pas des favoris pour l’Euro 2016. Ils devront battre la France, puis l’Italie ou l’Allemagne avant de se frotter à un finaliste qui pourrait être la Belgique ou le Portugal avant d’être sacrés.

Mais s’ils réalisent LA surprise comme la Grèce en 2004 ou le Danemark en 1992, Agnel sera obligé de se jeter à l’eau. Les eaux devraient être froides et la combinaison sera sûrement autorisée. Et si Agnel oublie sa promesse en cas de victoire islandaise, Amaury Leveaux se chargera de la lui rappeler et de filmer la prouesse…

Lucile Alard
@LucileAlard