FOOTBALL – Il n’y a pas que les footballeurs qui apprécient les tatouages, il y a les arbitres aussi. Mark Clattenburg a décidé de célébrer et d’immortaliser sa belle année 2016 – pas moins de trois finales arbitrées : celle de la FA Cup a fait office d’amuse-bouche avant celle de la Ligue des champions puis de l’Euro 2016 – en se faisant tatouer sur le bras gauche le trophée de la C1 et le logo du tournoi remporté par le Portugal contre les Bleus.

L’Anglais âgé de 41 ans a profité de vacances en Espagne pour se faire graver la peau, comme le montrent des photos publiées par le salon de tatouage où le “referee” est passé :

Clattenburg est désormais condamné aux manches longues en Premier League, son règlement prévoyant que les tatouages des arbitres doivent être couverts. Pas très grave quand on connaît le climat britannique.

Rémy de Souza
@LaSouz