HORS-JEU – Nul n’est prophète en son pays. Et Lionel Messi ne déroge pas au dicton. En début de semaine, la statue réalisée à son effigie à Buenos Aires a été complètement coupée en deux par des voleurs, qui ont emporté avec eux la tête et le corps du prodige argentin. Du coup, les passants du Paseo de la Gloria, où la statue est érigée, ne peuvent qu’admirer les jambes et les pieds du quintuple Ballon d’Or. La tuile…

Le ministère de la culture argentine a tout de même précisé que Messi allait bientôt retrouver sa tête et le haut de son corps. Les travaux ont déjà débuté.

13173 views

Nina Aïssaoui
@ninaaissaoui