Des dizaines de vététistes qui participaient à une course en Norvège sont tombés malades, vraisemblablement à cause de déjections de moutons, rapportent mercredi des médias norvégiens. Sur les 300 cyclistes qui ont pris le départ de la course Trans-Østerdalen fin juin dans le sud-est du pays, au moins 50 ont été pris de fièvre, de douleurs au ventre et de diarrhée dans les jours qui ont suivi la compétition, selon la radiotélévision publique NRK.

“Il s’agit très probablement d’une infection à Campylobacter (une bactérie présente dans l’intestin de nombreux animaux) à cause d’excréments de mouton qui ont giclé sur les gourdes ou le visage ou les mains” des compétiteurs, a expliqué le médecin de la course, Tor Halvor Bjornstad-Tuveng.

Les déjections ovines gisant sur le tracé se seraient décomposées sous l’effet de fortes pluies et auraient été projetées au passage des coureurs. “En particulier, si les excréments sont frais et en grande quantité”, a expliqué M. Bjornstad-Tuveng, “ils peuvent éclabousser les gourdes et les mains de telle sorte que l’on en ingère en buvant”. Miam.

AFP