EURO 2016 – Cruel scénario que celui connu par les Italiens samedi soir. Sortis aux tirs au but par l’Allemagne en quart de finale (1-1, 6 t.a.b. 5), les hommes d’Antonio Conte peuvent nourrir des regrets.

Des regrets transformés en larmes par Gianluigi Buffon et Andrea Barzagli. Le premier, capitaine encore impérial de son équipe, n’a pu cacher son émotion en sortant de la pelouse du Matmut Atlantique.

Et, même quelques minutes après la rencontre, la défaite semblait toujours mal passer chez Andrea Barzagli. Interrogé par la télévision italienne, le défenseur n’a pu terminer son intervention, submergé par les larmes.

Que l’Italie se rassure cependant : ce n’est pas forcément la dernière pour les deux hommes. Gigi Buffon, symbole emblématique de cette Squadra Azzurra, n’a pas souhaité prendre sa retraite internationale samedi, estimant “avoir quelque chose à donner” à cette équipe. C’est tout ce qu’on espère pour lui et pour l’Italie.

Cyril Morin
@cyrilmourinho