FOOTBALL – Antoine Griezmann disposait d’une occasion en or de ramener l’Atlético Madrid à hauteur du Real, samedi en finale de la Ligue des champions. A la suite d’une faute discutable de Pepe sur Fernando Torres, l’attaquant français pouvait égaliser sur penalty. “Grizi” a fait le choix de le frapper en force. Mal lui en a pris puisque la barre transversale a repoussé la tentative du Colchonero, qui a manqué de précision après 48 minutes de jeu.

Rémy de Souza
@LaSouz