George Best avait un rêve : “Eviter la sortie du gardien, m’arrêter juste avant la ligne de but, me mettre à quatre pattes et pousser le ballon de la tête dans le but”. Dans nos contrées, ce songe a pris forme en mai 2014 lorsque Paul-Georges Ntep a marqué de la sorte sur la pelouse de Reims.

L’attaquant du Stade Rennais a été imité samedi lors d’un match du 8e tour de la Coupe de France entre l’US Concarneau et les Voltigeurs de Châteaubriand. Alors que les visiteurs poussaient pour tenter d’égaliser, ils ont pris un contre foudroyant au bout du temps additionnel à la conclusion duquel Herman Koré s’est fait plaisir en allant lui aussi pousser le ballon du crâne dans le but vide.

L’action n’a pas été du goût des Voltigeurs, qui ne se sont pas privés pour aller dire au fantasque buteur le fond de leur pensée, à commencer par le gardien de but Grégory Douard, qui a récolté un carton rouge pour un geste d’humeur…

Herman Koré n’a pas été critiqué que par ses adversaires. Son entraîneur, Nicolas Cloarec, cité par Le Télégramme, n’a pas vraiment apprécié le chambrage de son buteur au parcours atypique. “Il n’a pas à faire ça”, a-t-il regretté. Même son de cloche chez le gardien Ivan Seznec : “On réussit à concrétiser à 2-0 mais on aurait pu faire ça plus proprement. C’est triste de finir sur une note comme ça.”

Rémy de Souza
@LaSouz