FOOTBALL – Surréaliste. Enner Valencia a simulé un malaise à la fin de la rencontre entre l’Equateur et le Chili (3-0), jeudi à Quito, pour échapper à la police, qui disposait d’un mandat d’arrêt contre l’attaquant d’Everton, visé par une plainte de son ex-compagne pour une histoire de pension alimentaire impayée.

Les images le montrent clairement : évacué sur une voiturette vers une ambulance, le joueur âgé de 26 ans était poursuivi par des policiers au pas de course, qui n’ont pu l’interpeller.

Des représentants des forces de l’ordre avaient déjà tenté leur chance, la veille à l’entraînement puis à l’arrivée au stade de Valencia, sans réussite.

L’histoire se termine bien pour Valencia, puisque une juge a finalement annulé le mandat d’arrêt dont il faisait l’objet, rapporte le journal équatorien El Telégrafo.

Rémy de Souza
@LaSouz