Et, tout d’un coup, les 2,08m de Kevin Séraphin paraissent beaucoup moins impressionnants. Le basketteur français a posté mercredi sur son compte Twitter une vidéo de lui allongé au milieu d’immenses serpents qui lui tournent autour. Un cauchemar pour beaucoup, un plaisir pour l’intérieur des Indiana Pacers âgé de 26 ans si l’on en croit le hashtag utilisé : rêve.

L’ex-joueur des Knicks accompagne ces images d’une question – Pour combien feriez-vous cela ? – à laquelle il répond : “Je l’ai fait gratuitement”.

L’histoire d’amour entre le géant français et les reptiles ne date pas d’hier. En 2013, Séraphin avait fait parler de lui en confessant à des journalistes qu’il avait perdu son serpent de compagnie, Snakey, du temps où il jouait à Washington. “J’ai ouvert sa cage un jour et il n’était plus là”, avait-il indiqué. Ce sont ses voisins qui devaient être contents.

Rémy de Souza
@LaSouz