TENNIS – Roger Federer est tout sauf une chèvre. Dans la langue de Shakespeare, l’homme aux 19 titres du Grand Chelem est pourtant surnommé ainsi, ou plutôt “The GOAT” pour the Greatest Of All Time, soit, vous l’aurez compris, le meilleur de tous les temps. Un sigle que ne maîtrise pas un enfant, qui a ainsi interpellé le Suisse sur ce sobriquet, samedi en conférence de presse.

Retranscription d’un échange savoureux :

– La Suisse est un endroit vraiment cool pas vrai ?
– Federer : Pas toujours mais la plupart du temps oui.
– Il n’y a pas beaucoup de bétail là-bas alors pourquoi on t’appelle “the GOAT” (la chèvre) ?
– Federer : Certains fans m’appellent comme ça, pas moi. Mais on a beaucoup d’animaux en Suisse et les chèvres en font partie.

Alors que l’assistance se paie une bonne tranche de rigolade, l’enfant poursuit son oeuvre :

– J’ai une question sérieuse. Tu es le joueur le plus régulier de l’histoire. Est-ce que, s’il te plaît, tu pourrais continuer à jouer huit ou neuf ans pour que je puisse jouer contre toi quand je passerai pro ?
– OK. Si t’arrives sur le circuit, je m’assurerai de faire mon comeback pour toi.
– Tu me le promets ?
– Presque.

Rémy de Souza
@LaSouz